Législatives maliennes : Aliou Boubacar Diallo fait un coup K.O à Kayes

Alors que près de 80% des circonscriptions électorales au Mali doivent aller au second tour, le 19 avril prochain, Aliou Diallo a remporté les législatives à Kayes dès le premier tour. Le président fondateur de l’ADP-Maliba, qui conduisait la liste Benso, a obtenu 62,12% des votes selon les résultats sortis des bureaux de vote au soir du dimanche 29 mars 2020.

« Cette victoire prouve que les Kayésiens croient fermement aux valeurs Humaines d’Aliou Boubacar Diallo »

Le suspens ne va pas durer à Kayes. Dimanche 29 mars, Aliou Diallo a remporté haut les mains les élections législatives dans la première région administrative du Mali avec 62,12% des suffrages exprimés. Le président fondateur d’ADP-Maliba était le candidat d’une coalition baptisée l’alliance Benso.

Pour la direction d’ADP-Maliba, « Cette victoire prouve à suffisance que les Kayésiens croient fermement aux valeurs Humaines de cet enfant du terroir : Aliou Boubacar Diallo », qui « devra être un facteur de cohésion entre tous les fils de Kayes ».

Un taux de participation relativement bas

Le président d’honneur de l’ADP-Maliba a voté à Légal Segou dans le bureau de vote n°3, le dimanche à 9 heures 45. Après son devoir citoyen Aliou Diallo a appelé la population à voter massivement. Ce qui n’a pas été vraiment le cas, à cause principalement du Covid-19, qui a fait pour l’instant une vingtaine de cas au Mali. Il y a donc eu peu d’affluence dans les bureaux de vote.

En attendant plus de détails dans les prochains jours, soulignons que le taux de participation national s’élevait à 34%, peu avant la fermeture des bureaux de vote. A Bamako, la capitale, ce taux serait encore très bas (10%).

ADP-Maliba en pole position dans plusieurs zones

N’empêche que les élections se sont déroulées dans le calme sur l’ensemble du territoire national. A Kayes, le calme a régné dans les centres de vote et aucun incident n’a été relevé. ADP-Maliba arrive en tête dans plusieurs autres zones. Il s’agit notamment du cercle de Niono où le parti a pris 2 sièges grâce au candidat Diadie Ba, de Nara grâce à Mamadou Diarisso, Segou (Salimata Traoré), Nioro (Mamadou Alpha Diallo), Banamba (Nfa Simpara) et la Commune 5 (Mme Toure Mariam Sidibé).

Le second tour des élections législatives se tiendra le 19 avril 2020 dans plus de 70% de circonscriptions électorales au Mali. Bien sûr si la situation sanitaire et sécuritaire le permet.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*